Article à lire sur l’hebdo suisse La Côte

Festival Salamandre: Morges met en lumière la nuit

MANIFESTATION La 19e édition du Festival Salamandre – en ligne cette année encore – nous plonge au cœur de la nuit. Au programme, néanmoins, deux événements «en présentiel»: une exposition à ciel ouvert, dans le parc de Vertou, et une avant-première à l’Odéon.

PAR JOL

 20.10.2021, 16:00

carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

La photographe a pris ce cliché dans les Cévennes, en France. Une de ses ambitions est que chacun retisse un lien avec la nuit, indispensable à l’équilibre de notre planète terre.

carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

Photo: Sigfredo Haro


carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

La photographe française Carole Reboul aurait dû être aux cimaises de la «grande» exposition prévue dans le cadre de la 19e édition du Festival Salamandre, à Morges. Si l’artiste installée dans le sud de la France, au pied des Cévennes, n’a pas pu déployer ses œuvres dans les 400 m2 de la salle de Beausobre, elle a en revanche bénéficié d’une alternative à la mesure de ses clichés réalisés de nuit en pleine nature. Le parc de Vertou sert d’écrin à quinze de ses photographies exposées en grand format jusqu’au 14 novembre.

Compte tenu des incertitudes liées à la situation sanitaire et aux travaux encore inachevés sur le site scolaire et culturel, Julien Perrot, fondateur et président du festival, ainsi que toute son équipe ont renoncé à une édition en présentiel.

La manifestation, consacrée cette année à la thématique de la nuit, offre du 22 au 24 octobre une riche programmation en ligne (lire encadré). Néanmoins, le public aura l’occasion de vivre, à Morges même, outre l’exposition à ciel ouvert, un autre événement en présentiel: la projection en avant-première du film «Lynx» de Laurent Geslin.

«La nuit nous est apparue comme un sujet magnifique»

Carol Reboul est pour beaucoup dans le choix du thème de cette édition. La quinzaine de clichés, présentés dans le parc, est issue de son livre intitulé «Il était une fois la nuit», paru ce mois aux Editions Salamandre. «Le projet de livre est né il y a environ deux ans, explique Julien Perrot. On cherchait alors un thème pour l’édition 2021 du festival. La nuit nous est apparue comme un sujet magnifique, sans compter toute la problématique actuelle de la pollution lumineuse.»

C’est un vrai plaidoyer pour la nuit et les étoiles.

CAROLE REBOUL PHOTOGRAPHE

C’est là un des grands thèmes abordés par la photographe mais pas seulement. Le livre de Carole Reboul, qui est par ailleurs enseignante de physique, est le résultat de deux années de sorties nocturnes. Ses clichés mettent en lumière de somptueux paysages nocturnes, en France comme en Suisse, le ciel étoilé qu’elle qualifie de «trésor pour l’humanité» ou la fabuleuse vie de la faune et de la flore la nuit.

«C’est un vrai plaidoyer pour la nuit et les étoiles, l’obscurité est essentielle pour la vie de la planète Terre, un besoin vital pour nous tous», affirme la photographe, dont la démarche est à la fois artistique et engagée pour la protection de la nature et de l’environnement.

 carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

Carole Reboul pose devant une de ses photographies au parc de Vertou à Morges. Photo: Sigfredo Haro

 carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

L’œuvre en question. La photographie a été prise dans la région d’Aubrac, en France, au lac de Saint-Andéol. Carole Reboul, fascinée par les cieux étoilés, illustre l’immensité de l’univers et l’espace infini en mouvement constant. Photo: Carole Reboul

 carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

Carole Reboul est venue en Suisse pour y réaliser de sublimes clichés nocturnes. Ici depuis Crans-Montana. Photo: Carole Reboul

 carole reboul il etait une fois la nuit salamandre

Ici, le parc naturel du Gantrisch, en Suisse. Un lieu cher à la photographe car l’observatoire d’Uecht, situé en plein cœur du site, souhaite devenir le premier «dark sky park» du pays afin de protéger la qualité de son ciel. Photo: Carole Reboul

LE MONDE DE LA NUIT AU CŒUR DU FESTIVAL SALAMANDRE
Du 22 au 24 octobre, le public est invité à visionner gratuitement sur le site internet dix films sur la thématique, à assister à deux contes nocturnes le 22 à 20h, à une soirée spéciale avec une conférence en direct sur la pollution lumineuse ou encore à apprendre à confectionner des marionnettes de théâtre d’ombres. Le film «Lynx» de Laurent Geslin sera diffusé en avant-première, le 24, à 11h puis à 14h, au cinéma Odéon à Morges en présence du réalisateur. Réservation obligatoire sur cinemaodeon.ch. Quant à lexposition «Il était une fois la nuit», elle est à découvrir au parc de Vertou jusqu’au 14 novembre, l’accès est libre.
Tout le programme sur: festival-salamandre.org